Les mémoires d'une mère au foyer encore vivante, parce que pfiou!!!!

28 avril 2012

Aller à un mariage..... ou pas

Aujourd'hui, là meme à l'heure ou je te parle, c'est le mariage du frere de l'Homme, et tu vas me dire "qu'est ce que tu fous alors devant ton ordi?"

Ben moi, j'vais te raconter ce que j'y fais, j'assume mon role de mere aimante, dévouée et opérationnelle à chaque instant du développement de mes cheres progénitures.... sauf que là, à l'instant T, j'ai les glandes....

Mise en situation :

> Ce matin, tout baigne dans l'huile, on est sur les braises, tout est pret comme Ben Jonhson quand il était dans les startings blocks avant le départ de la course en guise d'anabolisant, c'est vitamines C , 7 piles de linge sur la tables, 7 paires de pompes, 7 manteaux d'hiver parce que juste si tu me lis des Antilles, ici, c'est l'hiver depuis décembre 2010 sans discontinuer, des enfants propres, tout beaux, un  mari un poil de cul stressé genre comme si il a pas l'habitude d'etre toujours en retard (meme à notre mariage il était en retard) mais mon timing à moi et mon organisation béton étaient sur le fil, tout roulait comme sur des rails, et en plus, on avait eu la tuile du jour (la chemise de Gabin était à racheter mais c'était tout bonnard, bien calculé), donc ne restait plus qu'à aller faire le chignon de Mémé Ginette pour qu'elle soit belle comme un camion tout neuf au mariage de son petit fils, et c'est là qu'est arrivé LA TUILE, la chemise à coté, c'est du pipi de chat!!! L'homme prend en charge les enfants le temps que je crepe, que je laque et que je fixe la banane Amy Winehouse de Mémé et j'entends le Raoul (le cri qui désaoule) de Tristan, et le morpion qui d'habitude à une belle couleur rosée, ben là, il est devenu tout blanc, limite meme un peu vert Argh!!!!!

>Prise en charge du Tristan par l'homme, bilan, le jus de fruits du matin aurait étrangement refait surface, comme si il l'avait pas digéré, mais si toi derriere ton écran tu connais Tristan en VIP, tu sais qu'il digère tout, meme ce qui n 'est pas comestible (sauf les laitages, mais il n'en a pas pris). Et Raoul II arrive suivi de son frangin, Raoul III le Grand (ou y'a plus rien dedans mais qui sort quand meme), re ARGH!!!!!! mais c'est pas tout, parce qu'apres les trois Raouls, y'a le Colonel Popo aussi liquide que Caporal Pipi qui est sorti de son petit colon (sans el au bout de  colon), si t'as des gosses et que tu me lis, tu dois te dire "putain, son lardon, il a la gastro pile le jour du mariage" et si t'as pas de gosse et que tu me lis et que tu es sensé, tu te dis la meme chose, (si tu es con ET sans gosse ET insensée et que tu me lis, trace ta route, on a pas les memes valeurs). Sauf que la gastro, c'est deja pénible quand t'as des enfants, mais quand c'est un jour J prévu de longue date, ca fait carrément chier (oué, je sais c'est compatible avec la gastro)

Alors comme je suis une épouse formidable,je suis toute seule au bercail comme une andouille à couver mon rejeton qui dort et en croisant les doigts pour que ca passe viiiiiiiiiiiiiiiiiiite (il a eu le droit au gavage-médocs de choc) et qu'on puisse y décaler ce soir, l'Homme y est avec mes grands. Moi, je blogue comme une connasse, coiffée, maquillé et mancurée mais pas encore habillée au cas ou au reveil, Trist'amour ait décidé de me dégueuler dessus avant de péter le feu et d'aller faire la teuf.... ou au cas où ce soir, je dois juste prendre mon bout d'Amour enroulé dans sa couette tout contre moi et le cajoler et lui dire à son oreille "t'inquiete pas ma graine d'Homme, on va mater les dessins animés au chaud, et je surveillerai ton sommeil, je ne t'en veux pas, tu n'y peux rien, dors contre moi  je t'aime"

Posté par vanessa1976 à 14:24 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


05 avril 2012

La cuisine, parfois, c'est phallique

Toi qui me connais, tu sais que j'adore faire la popote, je suis un as du salé,mais relativement handicapée du sucrée, parce que j'en sais rien en fait, le sucré et moi, on est un peu fâchés, pas comme si on ne s'aimait pas, non, j'aime le sucré, mais parce qu'on est pas copains de tout peser, tout doser etc... t'avoueras quand meme que le pif-pouf avec le salé, c'est plus aisé.

Et ce soir, j'ai eu une lubbie, faire des choux à la creme et comme il me restait 3 blancs d'oeufs, j'ai monté ça en neige et j'ai foutu un peu de sucre glaçe dedans avec dans l'optique du zéro-gaspillage mettre des éclats de meringue dans la crème à choux. Ben j'aurai pas du, limite, j'aurai du mettre les blancs d'oeufs dans le trou de l'évier (histoire que mon mari gueule parce que j'aurai ENCORE bouché le syphon et qu'il cherche apres ses outils => voir billet sur la tondeuse), parce que mes meringues, elles ont cette gueule là

P1030628  ah non, pas cette gueule là, ça, c'est la premiere photo prise, quand j 'ai oublié d'enlever le cache de l'appareil photo.

Donc, si t'as fait un peu d'études et que tu connais des mots un peu complexes, t'auras pigé, mes meringues, elles ressemblent à des biloutes et en plus, j'pige pas, elles sont toutes molles (pas les biloutes (enfin, parfois meme souvent si), mais mes meringues), parce que qu'elles aient des formes obscènes, ça, j'm'en fichais, c'était pour les concasser et les ajouter à la crème, mais fallait qu'elles soient bien dures pour qu'elles craquent sous la langue, et c'est foutu, snif....

P1030629

 

 

Voilà les objets du délit délire, alors peut etre que toi, tu y vois des crottes de chien pour certaines, je suis OK, mais avoue que quand même, y'en a quelques une qui sont dans le style so sexy non?

 

Posté par vanessa1976 à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2012

Ca meurt pour un rhume

Oué, tu lis bien, pour un homme, y'a rien de pire qu'un rhume, et encore pire, une petite gastro -pas celle où tu gerbes ET tu te vides d'en bas en simultané hein, NOOOOOOOOOON- juste celle où t'es nauséeux et où tu te colles juste un pet foireux. Ces deux maladies là, elles sont trop mortelles pour les hommes.

Mise en situation  d'un rhume de l'être masculin :

J 1 : L'homme se lève au matin, avec pour première phrase "ha, j'sais pas ce que j'ai, j'pense que j'ai choppé LA CREVE" -tout de suite, LE grand mot pour des petits maux- ce à quoi, moi qui a accouché 5 fois dont une fois avec une péridurale dans les orteils autant te dire, je connais la douleur, la vraie- je réponds "Bah, prends un dolip', mets du sproutch dans ton pif et suce une pastille à la vitamine C, celle qui a du citron-miel dedans pour adoucir la gorge!" (et FAYPACHYAY, ça tu le penses, mais surtout, tu le dis pas, petit conseil). Et là, je torche un "nan mais c'est bon, ca va passer". Café qui soigne que dalle, douche et l'voilà parti au turbin.

 Et tu laisses passer la journée tranquille, faut surtout pas qu'elle passe trop vite et qu'il rentre du boulot trop tot, parce que les symptomes se seront décuplés pendant la journée de taf, le soir, à coup sur, c'est l'horreur.... 17h30, le pas de la porte est franchi et direct, je jauge l'ampleur du rhume, THE DRAME! Vlà que l'homme te sort "j'ai mouché tout le jour, j'ai super mal au nez maintenant, puis à la tete aussi et j'ai froid ou chaud, ca dépend des moments" et là, tu dis "bah, t'avais qu'à prendre les médocs ce matin, ca aurait enrayé le truc et t'irais mieux nan? Prends les médocs maintenant ca agira cette  nuit", Oufti, déclaration de la première guerre mondiale,  je viens de tuer l'Archiduc Francois-Ferdinand là, avec des mots innocents et des bonnes intentions....

Décision prise, les médocs, c'est de la gnognotte pour les gonzesses (tu sais, celles qui sont malades mais ne se plaignent jamais), l'homme avec un grand H lui ne se soigne pas, son canapé et sa télécommande le feront pour lui, pourvu que le programme TV soit lobotomisant, c'est le principal!

J 2 : Le début de l'agonie "Aaaaaaaaaaaaaargh, c'est pire que hier, ma gorge elle pique de trop et mon nez, ca coule tout vert", ça, c'est pour les détails glam' du matin juste au cas où tu connais pas la couleur de la morve d'un rhume, c'est cadeau pour ta culture générale à jeun de préférence! Et comme hier, le rentre dedans avec les médocs, ca n'a pas marché, tu la joues différemment "t'es sur? tu veux pas les médocs? j't'assuuuuuuuuuuuure que ca ira mieux avec hein" le tout sur un ton plus doux que la veille presque aussi mielleux que les pastilles citron/miel vitamine C. Mais non, l'homme est courageux, il prefere mourir d'un rhume plutot que de céder aux lobbies pharmaceutiques qui vendent des pilules miracles (pour les rhumes notemment) et il se casse bosser, avec un café dans le bide. Et un stock de Kleenex triple épaisseur pour parer l'irritation du tarin plus ses ganglions si gros qu'ils vont obstruer sa trachée et empecher l'air d'atteindre ses poumons, l'asphyxie est proche......

Vendredi 16h40, tu trouves que la journée a passée trop vite,  parce qu'il a 50 minutes d'avance par rapport à hier (Didjouss, calvaire du soir bonsoir) et là, ô miracle, après s'etre affalé dans le divan il te lâche "vais quand meme prendre les médocs", pluie de paillettes et de confettis, youhouhou, demain soir, on en parle plus!!!!!  Mais comme l'homme et l'armoire à pharmacie sont pas super potes,tu prépares le cockail mort aux rats, arsenic et vieilles dentelles  vitamine C, paracétamol et spray nasal et tu lui ramenes le tout, limite sur un plateau avec un verre d'eau, parce que la mort étant toute proche, il peut bien évidemment pas aller jusque la cuisine, mais c'est pas grave, tu t'en fous, pourvu qu'il gobe le tout et qu'on en parle plus! Et là, il te sort "tout ça? faut que je prenne tout?" "nan, fait un collier avec, comme quand tu faisais avec les nouilles quand t'était tout petit... Et au passage,faut reprendre la meme dose ce soit avant d'aller te pieuter"

Nuit de J 2 atroce, la bête ronfle, avec la bouche ouverte, c'est mieux pour toi, et pour la propagation des microbes, c'est cadeau....

J 3 : Reveil pâteux, mais c'est normal, t'imagines toi? Quand tu as frolé de si près la mort,tu te lèves obligé avec la tête dans le cul! La  fin (de la maladie) s'ammorçe et ouf, on est samedi (youpiiiiiiii) et y'a match de Rugby à la télouze, 9h00 café, 10h00 médocs, 10h30 café +rugby,11h00, 12h00 tentative de demande d'un petit apéro (genre, les compresses d'alcool internes, ca marche sur les virus  non?), 12h01, tentative d'apéro échouée, bois un jus de fruits et gobe tes médocs non mais ho, 12h30 repas, 13h00 divan 13h30 sieste ronflante, 16h00 reveil, re-café + médoc et comas au divan jusque 20h00 médoc, repas et télé, super, un samedi de niqué, mais la bête est en voie de guérison miraculeuse, grâce à la force dont la nature l'a dotée, cette capacité a surmonter la mort apres l'avoir vue de si près pendant 2 jours d'agonie mais pas grace aux médocs, penses-tu!

Nuit de J 3 22h40, l'homme dort dans le divan, viiiiite, mission numéro 1, se casser en douce dans le pieux pour esquiver les ronflements de la nuit de J2, mission accomplie, Rzzzzzzzzzzzz Rzzzzzzzzzzzzzz Rzzzzzzzzzzzzzzzzz en solo!!!!! Bonheur.

J 4 : Dimanche 7h00, mioche 5 au rapport dans mon lit (logique, il discerne pas le dimanche des autres jours), gorge qui pique, mal de crane, nez qui gratte pour Bibi..... L'homme lui, est frais comme un gardon et me sort "on va se promener au marché ce matin?", tete dans le cul, je lui sors "bah, j'pense que j'ai choppé ton rhume........" et là, vous savez ce qu'il me sort?????

"Bah, t'as qu'à prendre des médocs!"

C'est moi? ou c'est chié?

malade

 

Posté par vanessa1976 à 22:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mars 2012

La célébrité

le_celebre_panneau_hollywoodJ'ai toujours voulu faire du théatre ou du cinéma, dans mes reves les plus secrets, j'aurai meme adoré. Etre une grande actrice quoi!

Et vlà que j'ai 35 balais, bientot 36 et que ça commence à puer quand meme, alors j'ai décidé de m'inscrire dans une troupe de théatre amateur, sauf que vlà, j'habite au bled et que c'est pas l'idéal pour dégotter une troupe de théatre (parce que les cours de théatre, les vrais, ca coute un rein et que j'ai pas trop envie de vendre les miens, j'en ai encore besoin), alors, je cherche en vain.... autant te dire, que pour le moment, ca reste encore dans les reves, mais plus secrets puisque tu le sais maintenant.

J'adorerai jouer dans Cyrano de Bergerac, parce que c'est ma pièce préférée, mais pas le role de la duègne ou de la boulangère hein, non, celui de Roxane, sauf que Roxane, elle est pas sur le retour comme moi je commence à l'etre, elle, elle est belle, fine et fraiche, moi là, j'commence plutot à virer Balasko (que j'aime beaucoup hein) ça sent le roussi! Autant te dire que de "mes reves les plus secrets" à "mais plus secret" c'est devenu "mais mes reves sont envolés".

Ouais, j'pourrai peut etre jouer le role de Mme Musquin dans "Le père Noel est une ordure" sauf que jouer ce role là, c'est mort, passer apres Balasko c'est un peu mission impossible et ce serait forcemment mauvais, comme beaucoup d'oeuvres cultissimes remises au gout du jour.

Alors le cinéma, oué, pourquoi pas? Oui, mais bon, ca pue toujours autant, parce que Steven Spielberg, c'est pas demain qu'il va venir dans sa Rolls me chercher à Poulouchland pour me faire jouer son premier role dans son prochain chef d'oeuvre. Et en plus, il habite aux States et ca fait bien de la route pour lui, faut le comprendre aussi, t'as vu le prix du pétrole toi?

Reste les réalisateurs de cinéma français, sauf que quand tu dis ca, ca fait méga peur (quoique y'a pas que des films nazes en France quand meme), tiens y'a Besson et, j'aimerai bien jouer le role d'Anne Parillaud dans Nikita, mais encore une fois, ca va pas le faire, parce que Nikita, elle court super vite, elle est super sportive aussi mais moi pas, j'cours aussi vite qu'une tortue et je suis aussi agile qu'un verre de lampe, autant te dire, c'est cuit encore une fois.

J'aurai pu jouer Anabelle tiens, dans Bienvenue chez les chtis, parce que contrairement à elle, l'accent, le vrai, MOI je l'ai, ah, dans ses dents mais comme  je suis  à mi chemin entre le pot de dragées et le pot de chrysantème, encore une fois, c 'est mort parce que j'aurai ni pu jouer Anabelle, ni Line Renaud (tu vois qui? celle qui se croit ch'ti alors qu'elle a un accent de chiotte à couper au couteau), donc Dany Boon, il avait pas de role pour moi, et c'est tant mieux comme ca.

Donc, plus les années passent et plus je me dis que c'est cuit, que vous ne me verrez jamais ni sur scène ni sur grand écran et peut etre que vous ratez quelque chose (ou pas) de grandiose, et ca me fait quand meme bien chier pour vous, parce que c'est ballot.

Me reste à passer les castings pour les séries francaises, mais là, j'ai quand meme des à prioris, parce que les réalisateurs de séries francaises, ils ont un point commun, ils sont tous à chier!  Imagine moi dans "Profilage" ou dans "plus belle la vie", c'est juste pas possible, meme si le ridicule ne tue pas, y'a quand meme une limite à pas dépasser, j'ai mon amour propre, moi!

Y'a aussi les mini-séries, type "Kaamelot", alors là, je kifferai graaaaave, mais ma cop' Mme D, elle me tue sur le champs, quoique je ferai la une de la presse pipole "Une fan d'Astier tue sa copine blogeuse parce que cette derniere a eu un role aupres de l'objet de son fantasme nocturne", ca ferait sensationnel comme titre et j'accèderai enfin à la célébrité. Y'a aussi "Scène de ménage" mais faudrait créer un couple avec 5 gosses et du coup, ca s'appelerait plus "Scene de ménage" mais "Scene de vie de couple avec enfants" et tout de suite, le titre, ca le fait moins. Pis la blonde qui joue dedans, elle me sort autant par les yeux qu'une crotte par le cul d'un chien.

C'est cuit, je ne serai jamais célèbre, y'a pas de place pour moi dans tout ça; à moins que je ne la crée moi-même ma mini-série familiale? Non, mais j'aime bien rever hein!

 

 

 

Posté par vanessa1976 à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 mars 2012

Ah si j'gagnais à Euromillion

Avoue que toi aussi, j'suis sure que t'as souvent fait ce rêve aussi fou que celui là! Moi, je le fais souvent dans ma tete et j'cogite à tout ce que je ferai avec tout ce pognon tombé du ciel de la Francaise des jeux! Que meme que je suis sure, t'as aussi fait une check liste de tout ce que tu ferais en demandant au Bon Dieu si il ne pouvait pas rallonger ton capital vie en bonne santé de quelques décénies supplémentaire, vivre comme Jeanne Calmant, jusque 122 balais, mais sans les inconvénients qui vont avec la vieillesse (devenir très con, pisser quand tu te marres trop ou quand t'éternues; voir quand tu fais rien du tout, perdre tes tifs, avoir les chicots qui se déchaussent et j'en passe).

Moi, perso, j'ai fait ma check liste avec 6 priorités :

1/ Donner la moitié de mon gain à ma meilleure amie, celle qui m'a jamais laissée tomber depuis  11 ans qu'on se connait et lui faire vivre un rêve avec ses poulettes, qu'elle puisse arreter de se crever le c*l au boulot pour une reconnaissance quasi-inexistante par ses supérieurs, et qu'on se fasse un putain de voyage aux Antilles à glander on the Beach tout le jour en sirotant des cocktails de fruits frais en se glandant (mais qu'elle mange pas trop de crevettes et de gambas, parce que ca, elle a pas le droit, sinon ca la fait souffrir), ca, c'est mon projet numéro 1. Et un écran géant pour son homme histoire qu'il voit mieux la défaite de ses joueurs favoris les soirs de match.

2/ Aller à la banque poser le cheque en me la jouant connasse, un peu comme quand les banquiers se la jouent connard quand t'es à sec comme le désert de Gobi, juste pour voir si le banquier, il t'offre des trucs publicitaires ou il te paye un café et limite se prostitue devant toi en te brossant la manche le plus possible, et aussi, l'appeler tous les matins pour lui demander le solde très positif de mon compte, parce que je suis sure et certaine que bizarrement, la greluche à l'acceuil, elle va pas te dire qu'il est en RDV et impossible à déranger parce que trop occupé jusqu'à la fin de la semaine.

3/ Blinder les livrets épargne de mes fils, sans leur dire, pour qu'ils aient quand meme la valeur du travail à l'école et se fassent une situation professionnelle digne, mais les rendre heureux à gogo quoiqu'heureux, ils le sont, donc bon, le faire différemment, j't'avoue que je sais pas trop comment.

4/ Faire plaisir à ceux que j'aime, des petites, moyennes ou grandes attentions qu'ils kifferaient. Et des Louboutin pour ma soeur, pas qu'une pour le pied droit et une autre pour le pied gauche, nan, plein de paires autant de Louboutin qu'elle veut, des bleues, des roses, des rouges, des noires et des blanches aussi, meme des dorées, elle adore les Louboutin ma soeur et des bijoux pour ma mère, parce que mère, elle aime bien les bijoux qui brillent.

5/ Une belle maison, mais chez moi, dans mon Pas de Calais, peut etre sur la cote, le Touquet ouais, ca me botterait, tu vois, en face du golf avec des tas de chambres et une salle de bain par personne.

6/ Et des vacances de rêve à chaque fois que c'est possible, en fonction de mes gamins, parce que des vacances sans eux, c'est pas des vacances. Avec en premier, l'Egypte, pour mon homme et en second, le Rwanda pour aller voir les gorilles et chialer devant des primates aussi majestueux que beaux, parce que les gorilles, c'est les animaux que je prefere, mon fils aussi il les adore.

 

En fait, je me dis que je ne suis pas trop friande de plaisirs fous non? C'est des trucs ballots auxquels tu reves mais c'est pas pharaonique non plus, parce que dans ta vie, y'a un truc que tu peux pas acheter, c'est l'amour de tes enfants, et comme les miens, ils m'aiment autant que je les aime et me le disent tous les jours, je me dis que  je suis super riche parce que ça, ca n'a pas de prix.

Pis en plus, j'joue à Euromillion quand j'ai quelques euros à perdre, quasi jamais quoi!

loto

 

Posté par vanessa1976 à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 mars 2012

Ca ne diffuse pas que du fien

Et pour preuve, je viens de voir le plus beau film du monde, de la terre et de l'univers à mes yeux : Instinct.

Déjà, y'a Anthony Hopkins, et lui, je le kiffe de trop, même si il est vieux. Et après, y'a un scénario, un vrai, qui se tient, avec tout le cocktail de sentiments de toutes sortes que j'adore. Ni trop, ni trop peu.

Si tu vis dans une grotte, je te balance le pitch http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=20199.html sauf que chez Allociné, c'est des blaireaux, et qu'ils mettent une note semi pourrave à ce chef d'oeuvre et z'ont pas honte, donc, t'as compris, lis que le pitch et laisse les couillons couillonner avec leurs avis à deux balles. Crois moi plutot (oui je sais Plutot, c'est le chien de Mickey, l'ami de Mickey c'est Dingo) moi.

Moi j'vais te dire, quand je vois ce film, j'ai deux nuits d'insomnies devant moi à réfléchir sur la connerie humaine dans toute sa splendeur!

 

index

 

 

Posté par vanessa1976 à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Y'a quand même des rudes cons!

Bon, c'est pas un scoop pour personne, mais quand même, on est tout de même bien cernés par les crétins, et j'dirai meme plus, quand tu vis dans le trou du cul du monde, dans un bled de vieux, y'a pas à redire, c'est le festival!

J't'explique public :

Dans mon village, y'a plein de nouveaux habitants depuis quelques années pour renouveler la population de vieillards qui canne relativement rapidement, autant te dire, ici, les pompes funèbres, elles se font du blé quand meme, j'dirai meme que sur les 4 commerces du village, c'est eux les plus riches,y'a pas à redire!

Mais à chaque fois qu'il y a un vieux qui calanche, y'a un jeune qui rachete la maison du dit vieux, histoire que les héritiers laissent pas perdre leur pognon, donc, la populasse se rajeunit, et le maire, il a eu une idée de génie, il va faire batir une nouvelle école maternelle, parce que je te jure, celle dans laquelle mes mioches vont, c'est pas Byzance, c'est plutot Bagdad sous les bombes tellement elle est pourrie...

L'autre  midi, y'a Ducon Lajoie, deux maisons au dessus de la mienne, qui était sur son perron en pleine discussion avec la vieille à coté qu'a une vie triste comme un jour sans pain, tellement elle sait pas ce que c'est que d'avoir des petits enfants tout ça, logique, elle en a pas. Et moi, je sors à 11h50 pour aller chercher mes progénitures à l'école pendant leur réunion de mauvaises langues et direct, Ducon Lajoie, il m'interpelle comme si j'étais le Diable en personne en me disant :

Ducon : l'école pour vos enfants qu'ils vont batir, c'est n'importe quoi, elle va couter un maximum d'argent à la commune et mes impots vont augmenter

Moi : Et? vous voulez que j'y fasse quoi? je ne suis pas responsabe, c'est pas parce que j'ai 5 mioches que j'ai demandé à ce que l'on batisse une école rien que pour mes mioches, faut arreter d'etre si étroit dans votre tete hein

Ducon se monte et hausse le ton : Nan mais avouez que c'est ridicule comme projet! On n'a qu'à mettre les enfants dans des porte à cabine (comprenez, des préfabriqués, mais il est tellement con dans sa tete qu'il trouvait pas ses mots)

Moi : Aussi ridicule que le foyer flambant neuf pour que les vieux jouent aux cartes, on pouvait parquer aussi le club du 3eme age dans la salle des fetes ou il fait 3 degres l'hiver (les pompes funèbres auraient encore plus de taf et avec la crise, ca aurait permis peut etre une embauche) et boivent du mousseux l'apres-midi, j'ai pas le temps, j'ai mes hausses d'impots à aller chercher en classe (grosso modo, dit sur le ton de "va chier vieux con")

J'vais donc chercher mes lardons en classe, tranquille mais fumasse quand meme, parce que me gonfler comme ca, c'est juste ce que je supporte pas du tout.

Et hier, le vieux, comme je l'ai mouché l'autre apres midi, il a eu décidé de se venger sur moi, et comme il passe sa vie à la barriere de son perron, c'est ultra facile pour lui. Comme je fumais ma clope tranquille sur le pas de ma porte pour pas intoxiquer mes mioches, vlà Ducon Lajoie qui pointe son nez (énorme nez) à sa barrière et me sort, accroches-toi bien public, celle là, elle est collector

Ducon : Ca sent le tabac jusque chez moi! (40 mètres nous séparent)

Moi  : Ah, ca prouve que vos narines sont pas bouchées, c'est plutot bien non?

Ducon un peu vert : La fumée longe les murs.

Lever les yeux au ciel et répondre aux imbéciles par le silence!

Et la marmotte? vous pensez sérieusement qu'elle met du chocolat dedans? Non parce que sérieux, on peut plus fumer au bistrot, au resto, au boulot et j'en passe, je suis pas contre, bien au contraire, mais franchement, quand on dit que les jeunes sont irrespectueux, moi je me marre et je réponds que les vieux, c'est quand meme des rudes malades mentaux quand meme pour certains, moi je vous le dis, je me sens cernée!

Si on mettait les cons en orbite, j'pense que celui là, il aurait pas fini de tourner...... (M. Audiard)

vieux_con

 

Posté par vanessa1976 à 09:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

26 mars 2012

Un homme, une tondeuse, 40 minutes et des gros mots

Je sais pas à quoi tout cela peut être lié, mais les mecs doivent etre génétiquement programmés pour jurer (mais grave) dès qu'ils touchent à un outil - et accessoirement, ca les fout en boule aussi, avec une humeur proche de celle d'un pitt-bull qu'a pas bouffé depuis 3 jours entiers - faut m'expliquer pourquoi?

Mise en situation, l'homme bricole tantôt pour réparer la tondeuse, et direct, il trouve pas ce qu'il cherche (fait logique, puisqu'il y'a un bordel monstrueux dans ce qui lui sert d'établi) et direct, on a eu vent d'un (bouchez vos chastes oreilles) "mes couilles!", comme si, si un jour je ne trouvai pas ma louche dans ma cuisine (rangée, elle, comparée à l'établi de l'homme) je disais "mes nibards!" ou pire "mon frifri!", nan, moi ma louche, je la trouve direct, premier tiroir à droite de la plaque de cuisson, c'est sa place, je la prends, je m'en sers et je la range, moi!

Et c'est là qu'arrive le pire, parce que tiens toi bien, j'ai eu le droit à un superbe "il est où mon tournevis cruciforme???" (tu vois, celui qui est en forme de croix au bout. Alors là, tu sais que si tu trouves pas le crucimachin, ca va gueuler et limite, ça va etre de ta faute), alors je réponds doucement "euh, j'sais pas moi, ton crucitruc, rappelles-toi donc de la derniere fois pour laquelle tu t'en es servi, il doit pas être bien loin" et dansmes dents je marmonne "si tu l'avais rangé dans ta caisse à outils, tu le retrouverais directement" (que meme qu'à l'intérieur de moi meme, apres avoir marmonné ca, je me marre toute seule) et là, c'est le drame, c'est au moment où je me marre comme une bonne toute seule que mon mari me regarde et pense à tort que je me fous de sa gueule, le drame je te dis!!!! Là, il croit aussi à coup sur, que son crucitruc, je l'ai  bien planqué rien que pour le faire chier, alors que, NON, pas du tout.

Donc, je ne réponds pas à ce qui pourrait être la déclaration de la troisième guerre mondiale et je ronge mon frein (mais quand même, ca me gonfle intérieurement) et je vaque à mes obligations, à 14h15.... Et à 14h40, je vois l'homme qui tourne en rond (voir limite en carré) apres son tournevis de merde et me voilà obligée (toi qui est une princesse, une femme quoi) de devenir bien grossiere et de me dévouer pour sauver mon mari qui a la couleur d'un piment qu'a grillé au soleil tout l'été tellement il est vénère! Bilan de la premier phase, 25 minutes de perdues pour que dalle.

14h40, tel un archéologue, j'entreprends des fouilles dans les recoins du merdier de l'établi, sans l'ouvrir, toujours dans le but de ne pas ouvrir les hostilités et en évitant d'approcher la bete qui traque le manche noir et orange du cruciforme, tel le renard traque la poule quand il a la dalle! 14h50, putain, un manche orange et noir! limite j'ai envie de hurler de joie, joie vite retombée, il est pas crucitruc le tournevis, il est plat, chié! (j'ai carrément choppé la gromoïte aïgue là)

35 minutes de perdues, le desespoir est proche, l'implosion de l'homme aussi... Pour moi, c'est trop, j'abandonne la partie de cache cache, le tournevis, il est trop fort!!!

Et là, le dénouement est proche, parce que je rentre, je prends ma clope, ouvre ma fenetre pour fumer au carreau et ô joie (comme quoi parfois fumer, c'est pas le mal absolu) !!! le tournevis, il est sur l'appui de fenetre devant mes yeux (pas rangé bien sur) mais à MA merci, parce que JE le vois MOI! gniark, gniark, gniark, JE suis la maitresse du monde et J'ai le pouvoir absolu, je le dis, ou il cherche???

35 minutes pour le tournevis, 5 minutes pour la clope! 40 minutes, on y est!!!

Vengeance, plat froid tout ça...... J'fume ma clope, tranquille et détendue!!!!! Allez, tranquille, je balance "Héééé, il est là le cruciforme, sur le rebord de la fenetre, tu l'as posé là et comme les jambes n'ont pas l'air de lui avoir poussé depuis la derniere fois (comme la tasse à café à coté du lave vaisselle NDLR), il t'attendait sagement" (en fait, crois moi, mais à l'instant présent, je jubile mais grave)

Allez mon mari, répare moi la tondeuse qu'on ratiboise la pâture qui nous sert de pelouse (ou la pelouse qui nous sert de pature)

Et là, j'entends des chbings, des clings, des clics clics, des chiés, des merdes, des grouiks-grouiks (les onomatopées, c'est le bruit des outils et de la féraille, le reste, c'est la poésie qui entoure la réparation du bazar), des clangs, des putains, des brins aussi, je dis aux gamins de rester hors de tout ca afin de protéger leurs oreilles des gros mots surtout, sont encore un peu innocents (un peu hein), en disant "c'est une affaire entre Papa et la tondeuse mes chéris, laissez-les, ils s'aiment, à leur maniere, mais ils s'aiment" et tout à coup, vacarme infernale, suivi de "mes burnes, tout ca pour mon cul" et là, c'est le drame, 45 minutes pour le cruciforme, 25 minutes pour le démontage-testage de l'engin pour t'entendre dire "Nénette (oui, mon homme, il est poète à ses heures), l'tondeuse elle est morte, c'est l'bobine qu'à laché!"

Je me tâte si j'vais pas m'acheter un mouton du coup, apres qu'il aura bouffé l'herbe, j'pourrai l'bouffer aussi tiens et en plus, je sais où sont rangés les pics à brochettes pour le barbecue, moi!

mouton

Posté par vanessa1976 à 10:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,